Jean Cocteau & Edith Piaf, deux monstres sacrés

Journée d'étude organisée le jeudi 10 octobre 2015 à l'Université Paul-Valéry Montpellier / site Saint-Charles / Salle des colloques 2

Programme

Matinée : séance présidée par Marie-Eve Therenty

9h30 : Ouverture par Marie-Eve Thérenty directrice du RIRRA 21 et Guillaume Boulangé, co-responsable scientifique de la manifestation.

9h45 : Brigitte Borsaro (Docteure en littérature) : « Jean Cocteau, Edith Piaf et les chanteuses réalistes »

10h15 : Christian Rolot (Université Montpellier III) : « Le Bel Indifférent, une pièce pour la Môme »

10h45 : Guillaume Boulangé (Université Montpellier III) : « Variations toujours recommencées du Bel Indifférent au cinéma et à la télévision »

11h15 : Projection du Bel indifférent réalisé par Marion Sarrault, avec Annie Cordy et Alain Delon, mise en scène de Pierre Mondy (1978).

Après-midi : séance présidée par Gérard Lieber

14h15 : Eleonore Antzberger (Docteure en littérature – Université Nancy II) : « Les actrices dans les monologues de Jean Cocteau »

14h45 Pierre-Marie Héron (Université Montpellier III) : « Cocteau devant la gloire des vedettes : le cas de Maurice Chevalier »

15h30 : Lecture de textes de Jean Cocteau sur Edith Piaf et les grandes vedettes de la chanson (Maurice Chevalier, Charles Trenet, Juliette Greco, Johnny Hallyday…) par Laurent Quentier et Lou Barriol, de la Cie Passe à l’Acte.

16h15 : Roberto Zemignan (Docteur en études cinématographiques, Université de Venise) : « Jean Cocteau et les divas du cinéma italien »

16h45 : Marie-Eve Thérenty (Université Paul-Valéry) : « “Adieu à Piaf. Hommage à Cocteau” difficultés d’une nécrologie croisée »

17h15 : Projection d’archives filmées (Collection INA)

18h30 Clôture de la journée d’études par Christian Rolot, coresponsable scientifique de la manifestation.

 
cycle_bibliotheque2.txt · Dernière modification: 2015/10/07 16:05 par david
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Retour au site Jean Cocteau